Histoire

La Quinta da Capela ou “Casa da Capela” comme les habitants locaux l’appellent, date de 1692. Elle a appartenu pendant des siècles à l’illustre famille “Leal” dont les membres etaient des Vicontes, Conseillers et des Gouverneurs.

En 1777, le Capitaine João Nepomuceno Freitas Leal, fils de Pantaleão de Freitas Leal et Maria do Sacramento e França, a ordonné à la maison pour être élargie, avec sa propre chapelle dédiée à Saint Jean Népomucène (ou Jean de Nepomuk) (1345-1393), né à Prague, République Tchèque, qui a été assassiné pour ne pas avoir révélé les secrets de confession de la reine de Bohême. Alors que la chapelle a été construite en 1777, la maison originale date de 1692.

La légende veut que lorsque les pêcheurs étaient prêts à aller à la mer, ils ont regardé à l’endroit où les stands de la chapelle et priaient à la Saint pour la protection.

Après le Capitaine João Nepomuceno Freitas Leal, Luísa de Freitas Leal a laissé la Quinta à Augusta da Câmara Lomelino. Sa nièce, Eugénia de Bianchi Henriques, a été la dernier propriétaire à vivre dans le manoir, comme elle l’a hérité la maison de sa tante.

La dernier membre masculin de la famille Leal qui a possedé la Quinta da Capela a été le Viconte de Porto da Cruz, Silvano de Freitas Branco (1828-1920). Mais curieusement, les générations plus vieilles se souviennent plus facilement de Eugénia Henriques comme occupante de la maison.

Beaucoup de voyageurs qui passent entre Porto da Cruz et Machico à cette époque, traversaient la propriété. En effet, aujourd’hui, vous pouvez encore voir où étaient attachés les chevaux aux anneaux qui sont encore incorporés dans les murs.

Comme les derniers propriétaires ont décidé de vivre à Lisbonne, la Quinta da Capela est devenue une école primaire pendant les années 40, 50 et 60.

La Quinta a été acheté en 1984 par le propriétaire actuel et a été complètement reconstruite. Avec l’aide de vieilles photos fournies par les archives de Funchal, la maison a acquis son élégance antérieure, en maintenant ses charactéristiques originelles.

Un tableau représentant le Saint João Nepomuceno, qui pend dans la chappelle, a disparu mystérieusement quando la maison a été acheté. Il a été peint en 1777 par Nicolau Ferreira, un des plus importants peintres de l’époque. Ce tableau a été retrouvé quelques dizaines d’années aprés dans un magasin d’antiquités et le propriétaire a réussi à le récupérer!

La Quinta da Capela a été classifiée en 1995 comme un monument d’intérêt local par le gouverneur de Madere. La Quinta da Capela est devenue un hôtel de tourisme rural en 1994, assurent un point de départ à partir duquel il est possible d’explorer le nord de l’île par les « levadas » et les randonnées pédestres.